Le Covid-19, a changé le jeu

Le Covid-19, a changé le jeu

Start a dialogue!

D’homme de media à entrepreneur et à présent agriculteur, Tshinandala Khangale (VhaVenda) est né et a grandi à Venda, dans la province du Limpopo en Afrique du Sud. Diplômé en journalisme, il a poursuivi ses études pour glaner un diplôme de troisième cycle en production TV. Il a travaillé pour différentes organes de presse et certains départements ministériels avant de décider de créer sa propre entreprise. Il a lancé une entreprise de loisirs et de divertissement qu’il a géré comme directeur. L’entreprise avait des piscines, des sites de pique-nique, une aire de jeux pour les enfants. Elle offrait également un lieu pour des événements comme des mariages, des anniversaires et des festivals de musique. L’entreprise allait très bien jusqu’à ce que Covid 19 «arrive».

La première fois que nous avons écouté les nouvelles sur l’épidémie de COVID-19 en Chine en décembre 2019, cela semblait lointain. Nous avons été un peu secoués quand le premier cas de virus corona a été signalé à Durban. Même alors, cela ne nous a pas beaucoup dérangés dans les provinces lointaines telles que Limpopo, dans la municipalité du district de Vhembe. Peu de temps après, le nombre de personnes infectées a continué d’augmenter rapidement. Notre président a déclaré l’état d’urgence et a annoncé 21 jours de confinement à partir du 26 mars pour tenter faire baisser la courbe. C’est à ce moment qu’il est devenu évident que ce virus était vraiment dangereux. «Nous avons été contraints de fermer notre entreprise de loisirs et de divertissement en espérant qu’elle rouvrira peu après la fin des 21 jours de confinement. Au lieu de cela, les choses ont empiré. De plus en plus de personnes ont perdu leur emploi, alors que les entreprises luttaient pour survivre. De même, nous avons licencié notre personnel car nous avons perdu des revenus en raison de la réglementation liée au confinement Covid-19 ».

Nous avons dû repenser notre entreprise afin de nous maintenir. Nous avons alors décidé d’utiliser un espace vide au coin de notre parc et nous avons planté des choux pour le marché. En effet, cela nous a prouvé que le virus Corona est réel et change la donne.

Un magnat des affaires, Jack Ma, déclare que « pour les hommes d’affaires, cette année n’est pas pour le profit mais pour rester en vie. Rester en vie sera un grand profit ».

Passer du statut de personnel professionnel des médias à celui de propriétaire d’une entreprise de divertissement et de devenir ensuite producteur de choux est un énorme bond en avant et des ajustements sérieux ont dû être apportés. Je ne vois toujours pas les fruits de mon travail depuis que j’ai commencé l’agriculture il n’y a pas si longtemps. Notre première récolte aura lieu fin août. Je peux presque dire avec certitude que le virus corona a entraîné un mélange d’efforts sociaux et économiques. Selon l’endroit où l’on se trouve, le Covid-19 peut être désastreux ou bénéfique. C’est une pièce à deux faces. C’est la façon dont nous y répondons qui compte. Si nous suivons les protocoles de sécurité et restons en vie, nous bénéficierons de la nouvelle normalité que cette pandémie nous a apportée. Mais si nous faisons preuve de négligence et ignorons les protocoles de sécurité, nous pourrions manquer l’occasion de réaliser la nouvelle normalité que ce virus nous a apportée. J’ai appris qu’il n’y a rien de permanent. Nous devons simplement nous préparer aux éventualités imprévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *