groupe de producteurs

LVC présente sa nouvelle vidéo: “Un mouvement en formation” ce dimanche 18 avril 2021

Nous vivons une époque historique où toutes les tentatives de faire société du capitalisme ont été épuisées. Désormais, comme jamais, le capitalisme ne nous offrira que de guerres, mort et barbarie. Dans ce contexte, la formation au sein de la Via Campesina guidée par une perspective d’émancipation humaine est stratégique. Elle a la tâche historique de contribuer à la formation de sujets politiques collectifs, capables de mobiliser les consciences, les

Positionnement des organisations paysannes africaines dans le contexte de la ZLECAF

L’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a été signé par 44 États membres de l’Union africaine lors du sommet historique de l’Union africaine (UA) qui s’est tenu à Kigali en mars 2018. Par la suite, le nombre de signataires est rapidement passé à 54 des 55 États membres de l’UA, représentant un degré remarquable de consensus à travers le continent. Depuis lors, la ratification par 24 États

Des agricultrices créent une coopérative pour éloigner la pauvreté

Elle s’appelle AFISE COOP-SA, Association des Filles de Séguélendom réunies au sein de la Coopérative Agro-pastorale. Cette initiative qui vise le bien être collectif des membres, est basée à Séguélendom, village situé à 307 km de Yaoundé dans l’arrondissement de Doumaintang, département du Haut Nyong dans la région de l’Est Cameroun. L’idée du regroupement nait d’un constat d’oisiveté dans la localité et une pratique agricole laborieuse mais peu rentable. Trois

La Via Campesina : Défenseur des droits des paysans

La Via Campesina (LVC) est un fervent défenseur de la justice sociale pour les agriculteurs(rices), et qui est solidaire des agriculteurs(rices), des petites et moyennes entreprises de production, des femmes rurales, des autochtones, des jeunes ruraux et des travailleurs(euses) agricoles dans leur combat pour jouir de meilleurs droits. Et il y arrive. La Via Campesina a réussi avec l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans

PAFO :  La voix des agriculteurs Africains

Il y a plusieurs dizaines de millions d’agriculteurs familiaux à travers l’Afrique qui produisent des aliments et nourrissent les familles et les communautés. Ces agriculteurs familiaux cultivent leurs champs, élèvent du bétail, pêchent et gèrent les forêts et les produits forestiers. Ils ont tous des compétences, des besoins, des intérêts et des opinions différents. Mais, ils ont aussi des défis communs dont notamment les changements climatiques, le besoin de formation,

Le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l'Afrique de l'Ouest – ROPPA

Pour les agriculteurs d’Afrique de l’Ouest, le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest, ou ROPPA,  est leur champion. ROPPA est voué à la construction d’un mouvement paysan ouest africain représentatif de toutes les composantes du monde rural, alors une place de choix y est réservée aux femmes, hommes et jeunes dont la vie et le travail reposent sur des systèmes d’exploitation familiaux.  Pour assurer

La FAO utilise la radio et des Champs Ecoles pour aider les agriculteurs confrontés à la Légionnaire d'Automne

La chenille Légionnaire d’Automne est un membre de la famille des lépidoptères, qui se nourrit en grand nombre d’une grande variété d’espèces végétales, mais son aliment préféré est le maïs. Cette chenille est originaire des régions tropicales et subtropicales de l’Amérique, mais depuis 2016, elle a été repérée sur tout le continent africain, grignotant des cultures de maïs. Les agriculteurs ont été pris au dépourvu, ne sachant pas comment lutter

La Commune de Bangangté priorise l’autonomisation des femmes

La 23ème édition de la Journée Mondiale de la Femme Rurale célébrée sous le thème ‘autonomisation de la femme rurale à travers le développement des partenariats efficaces’ a donné à la Commune de Bangangté de revaloriser les approches de la gouvernance locale pour arrimer davantage les femmes rurales au besoin ou à sa mission d’autonomisation. C’est depuis longtemps que cette Commune de l’Ouest Cameroun qui encadre une population d’environs 215 000