Si vous pouvez le penser, vous pouvez le réaliser: l’histoire de Lizzy Idoko

Si vous pouvez le penser, vous pouvez le réaliser: l'histoire de Lizzy Idoko

Start a dialogue!

Les jeunes africains devraient être encouragés à s’investir en agriculture. C’est un secteur en pleine croissance qui a besoin de jeunes esprits innovants pour aider à améliorer l’économie des pays africains et créer des opportunités d’emploi.

Lizzy Idoko est une jeune agricultrice nigériane, qui a pris une initiative pour améliorer la culture de la pomme de terre au Nigéria, dans l’espoir de se développer à terme globalement. Lizzy est titulaire d’un diplôme universitaire en histoire et relations internationales de l’Université Veritas (Université catholique du Nigéria), qui s’est engagée en agriculture comme initiative parallèle tout en poursuivant ses études supérieures.

Les terres agricoles de Lizzy s’appellent ‘Crisp Farms’ et sont situées à Barkin-Ladi, dans l’État de Plateau au Nigéria. Elle opère dans sa ferme depuis près de deux ans et a considérablement augmenté sa production et sa portée sur le marché.

Elle était très motivée à ses débuts dans la culture des pommes de terre car elle avait un intérêt naturel pour l’agriculture, les aliments nutritifs et sa volonté d’avoir un impact positif sur l’économie du Nigéria. «J’étais motivée à démarrer ma ferme afin de pouvoir transformer les pommes de terre en produits de la chaîne de valeur à des fins nutritionnelles, et de développer l’économie nigériane en réduisant l’importation de ces produits finis», a déclaré Lizzy.

Au quotidien, les activités agricoles de Lizzy comprennent le tri, la transformation et l’emballage. Elle plante et récolte ses pommes de terre, transforme les produits récoltés en produits finis; comme les chips de pommes de terre qu’elle emballe et vend sur un grand marché. Elle écoule ses pommes de terre récoltées à la fois fraîches et transformées sous forme de chips, génère des revenus supplémentaires pour son entreprise.

Son ambition est d’atteindre tous les Nigérians qui peuvent s’offrir un repas par jour, proposant ses produits à un prix abordable et largement disponible à la portée des consommateurs. Avec son marché principal au Plateau, Makurdi et le Territoire de la capitale fédérale (FCT) au Nigéria, elle s’efforce d’atteindre un public plus large avec l’utilisation de plateformes de réseaux sociaux. De cette façon, elle combine l’agriculture avec les TIC, une initiative de la nouvelle ère.

L’histoire de Lizzy Idoko montre qu’il n’y a pas de limite d’âge ou de sexe dans l’agriculture. Ainsi, cela devrait être une motivation et un encouragement pour les jeunes et les femmes de toute l’Afrique à se lancer en agriculture. Félicitations à Lizzy Idoko.

Si vous pouvez le penser, vous pouvez le faire. Prenez l’initiative aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *